Profit management : le paradoxe de l’œuf et de la poule

Pour qu’une entreprise soit performante, qu’est ce qui devrait venir avant : le profit financier ou la qualité ?

La réponse à cette question est, à notre avis, intimement liée au Revenue Management qu’on considère comme une étape naturelle dans le process d’optimisation de la performance générale d’une entité économique.

Les entreprises doivent désormais être en mesure de proposer non seulement une tarification attractive mais aussi la meilleure qualité de service tout en gardant le positionnement souhaité. La stratégie tarifaire la plus aboutie est celle d’une tarification dynamique qui combine les trois vecteurs majeurs qui sont : le coût, l’identité et la connaissance marché.

L’idée est d’aborder le sujet au sens large du terme. En effet, lorsque nous parlons de « profit Management », il faut englober les différentes formes de profit.

Bien évidement la première forme qui nous vient à l’esprit est le profit financier qui passe par l’efficacité des processus de contrôle et du résultat d’exploitation : toute entreprise doit générer du cash-flow pour consolider sa pérennité financière.

Mais pas que…

Le profit en image de marque (identité)

est la valeur perçue d’une marque et est calculer selon un protocole SIMA. Cette valeur génère des profits directs et indirects à l’entreprise. L’optimisation de ce profit nécessite une segmentation dynamique et stratégique, un suivi permanent de la satisfaction client et un ajustement fonctionnel prédictif pour répondre aux attentes des futurs clients.

Le profit en connaissance

est l’actif immatériel généré par la data externe et interne historiées. La valorisation des connaissances organisationnelles et aussi un autre vecteur très souvent négligé.

Le rôle du revenue manager est de structurer tous les centres de profit et d’élaborer une stratégie de vente qui garantie une performance globale et surtout la plus stable possible.

C’est dans ce cadre que Opéra Conseil intervenons en mettant à disposition une solution métier « Box RM » capable de s’imbriquer dans le SI existant de l’entreprise. Notre box permet de :

  • Récupérer automatiquement la data internes et externes
  • Croiser les données récoltées
  • Bénéficier de moyens d’analyses poussés pour produire des indicateurs en temps réels et des indicateurs prédictifs
  • Gérer des données historisées
  • Etablir des hypothèses
  • Gérer des alertes sur l’atteinte des objectifs
  • Communiquer facilement et collaborer au pilotage
  • Gérer le patrimoine des connaissances des entreprises et des hôtels de façon pérenne
  • Faciliter l‘apprentissage pour les nouveaux arrivants