La loi de Parkinson est la notion selon laquelle le travail s’étend de manière à remplir le temps disponible pour son achèvement. 

La loi de Parkinson : Plus vous accordez de temps à une tâche, moins vous ferez d’efforts.

En gestion de projet, la gestion du temps est entièrement psychologique. Nous nous rythmons naturellement pour terminer un projet dans le temps imparti. Parfois, la même tâche peut prendre une heure ou une semaine, selon le temps que nous nous accordons pour la réaliser.

Si vous vous donnez une journée entière pour réaliser une tâche de deux heures, la psychologie veut que la tâche gagne en complexité. En fait, nous prendrons la journée entière pour accomplir cette tâche relativement mineure. Il se peut même que le temps supplémentaire ne soit pas utilisé pour améliorer la qualité du résultat. Souvent, le temps supplémentaire est simplement occupé par plus de stress, de tension et d’inquiétude sur la façon d’y parvenir.

Souvent, nous passons une grande partie de ce temps à procrastiner et à perdre des heures.

Vous êtes déjà habitué à la loi de Parkinson

Vous aviez plusieurs jours pour vous préparer à un examen, mais vous n’avez commencé à étudier que deux jours avant l’examen.

Vous procrastinez pendant longtemps et finissez par réussir à temps.

Dans un match de football, l’équipe augmente son jeu et passe en mode offensif complet dans les dernières minutes du match : efforts accrus, pas de perte de temps.

Réduisez vos délais et augmentez votre productivité

Et si vous essayiez de réduire vos délais. Fixez votre nouveau délai à 50 % du temps qu’il vous a fallu pour accomplir votre tâche. Cela peut sembler peu réaliste au début, mais vous serez surpris de constater que vous devenez beaucoup plus productif. Vous chercherez des moyens de réaliser le travail dans le temps limité – et vous le ferez bien.

Vous n’avez fait que réduire la procrastination, les distractions et le stress ! Et vous obtiendrez de meilleurs résultats en moins de temps !

Essayez-le et faites-nous part du résultat !